Introduction

La formation (trois années de Bachelor et deux années de Master) débute par une large formation musicale générale de deux ans. Le choix de la section de musicothérapie se fait à partir de la troisième année Bachelor. Dès lors les cours comprendront des matières musicothérapeutiques, psychiatriques et psychothérapeutiques à côté des leçons de musique. En vue de leur développement personnel, les étudiants commencent une psychothérapie et une expérience musicothérapeutique de groupe. Dans les cinq cours d’instruments (piano, guitare, percussion, voix et un instrument monodique au choix), l’accent sera surtout mis sur les capacités d’improvisation.

A partir de la troisième année Bachelor, les étudiants se familiarisent avec la pratique de la musicothérapie. Sous supervision, ils établissent une relation thérapeutique  et accompagnent un enfant handicapé mental ou présentant des troubles comportementaux ou autistiques.

La seconde année Master sera quasi complètement consacrée à un stage clinique au Centre Psychiatrique Universitaire campus Kortenberg et dans divers autres centres psychiatriques. Là, les compétences musicothérapeutiques s’enrichiront par le travail multidisciplinaire d’équipe. Toutes les activités seront supervisées par des superviseurs cliniques qualifiés.

La formation s’achève par un mémoire qui sera présenté devant une commission d’examen composée d’examinateurs internes et externes. Le mémoire comportera une partie théorique et un compte rendu de la mise en pratique de la théorie présentée.

Dans ce mémoire le candidat développera  in extenso un aspect de la musicothérapie et décrira le déroulement de sa pratique thérapeutique, qu’il évaluera.

Les diplômés Masters en Musique section Musicothérapie travailleront principalement dans les centres psychiatriques et les foyers d’aide aux personnes handicapées. Les départements de gériatrie, d’oncologie et de pédiatrie des établissements hospitaliers ainsi que les écoles de l’enseignement spécialisé feront eux aussi fréquemment appel à leurs compétences. Certains choisiront de s’établir comme musicothérapeutes indépendants.